top

Le verre est la base des lunettes, il va permettre de corriger votre vue. Il existe différents types de verres ainsi que différentes matières.

Les verres de lunettes

Les verres optiques sont la base d’une paire de lunettes. Sans eux, pas de correction visuelle, pas de protection. Mais comment sont-ils faits ? En quelle matière ? Par qui ? Quels traitements peut-on y apporter pour rendre plus performants ?

main

Les matières de verres ophtalmiques

Les verres de lunettes ne peuvent pas être faits dans n’importe quel matériau. Au-delà d’un certain degré de pureté et de transparence, chaque matière utilisée possède ses avantages et inconvénients.

Verres de lunettes : le choix de la matière

Le choix offert aux porteurs de lunettes quant au matériau de leurs verres est relativement contraint, par l’absence de communication de l’opticien parfois, mais aussi dans certains cas par la correction prescrite par l’ophtalmologue. Certaines corrections imposent des exigences techniques uniquement offerte par le verre minéral. Ce choix peut aussi être limité en fonction de l’usage et du mode de vie du porteur de lunettes, ainsi, le verre minéral ne sera pas proposé pour fabriquer des verres de lunettes pour enfants car il est très fragile et peut les blesser en cas de casse.

Minéral, organique, en polycarbonate, les 3 matières de verres d’optiques

Si à l’origine seul le verre minéral, ou « verre-verre » était employé dans la fabrication des verres de lunettes, les progrès techniques et la maîtrise de plus en plus pointue du « plastique » ont permis d’alléger les lunettes, de les rendre plus solides, plus esthétiques parfois aussi. Des verres organiques au polycarbonate en passant par le « verre minéral», quelles sont les caractéristiques de chaque matière ? Peut-on choisir indifféremment du polycarbonate, très résistant, ou un verre organique également fabriqué à partir de matières synthétiques ?

 Verres de lunettes : quelle matière choisir ? (à venir)

LES 3 DIFFÉRENTS TYPES DE VERRES DE LUNETTES

On distingue différents « types de verre » en fonction du nombre de corrections et de leur application à un verre optique.

1) Le verre optique unifocal ou en simple foyer

Le verre optique unifocal possède sur toute sa surface la même dioptrie, de manière homogène. Un seul trouble de la réfraction peut donc être corrigé grâce aux verres à simple foyer.

2) Le verre ophtalmique à double-foyer

Ce type de verre possède deux corrections juxtaposées. Cela permet d’obtenir deux corrections : une à courte distance et une à moyenne distance. Le verre à double foyer corrige donc à la fois les visions de loin et de près. Cependant les deux zones de correction sont nettement délimitées, aucune transition ne permet de passer d’une correction à l’autre, ce qui rend assez brutal le changement de correction lorsque le regard passe de l’une à l’autre.

3) Le verre de lunettes progressif

Les lunettes « progressives » permettent elles aussi de voir à la fois de loin et de près. Cette géométrie de verre permet à la fois de corriger la presbytie et un autre défaut de la vision (hypermétropie, astigmatisme, myopie…). Dans un seul verre, on intègre toutes les puissances de corrections nécessaires allant de la vision de près jusqu’à la vision de loin en passant par toutes les distances intermédiaires de manière progressive. La transition de correction, d’une distance de vision à une autre, se fait en douceur ce qui apporte un meilleur confort d’utilisation.

Comment peuvent être appliquées plusieurs corrections à un même verre ? Combien de foyer sont nécessaires pour un maximum de confort ? Y-a-t-il des écarts de correction trop importants pour bénéficier de verres progressifs ? Pourquoi existe-t-il des écarts de prix entre certains verres progressifs ?

 En savoir plus : Unifocaux, à double foyer ou progressifs : comment choisir mes verres de lunettes (À venir)

Les étapes de la fabrication des verres de lunettes

L’air de rien, fabriquer des verres de lunettes, ce n’est pas trivial. Certains sont même le résultat de techniques et de technologies avancées. Plusieurs étapes sont nécessaires pour réaliser des verres de lunettes. Voici lesquelles :

Verres de lunettes simples ou évolués

Pour fabriquer un verre de lunette il faut commencer par le mouler ou l’usiner. Le moulage n’est permis que pour les corrections de moins de 2 dioptries. Les verres moulés sont appelés verres simples. La plupart des verres de lunettes réclament donc plus de travail pour obtenir une correction de plus de 2 diptères, pour cela ils sont usinés. Ils sont alors appelés « verres évolués ».

Le détourage des verres ophtalmiques

Le verre ophtalmique, une fois formé, a besoin d’être découpé au diamètre demandé. Cette étape s’appelle le détourage.

Le surfaçage des verres

Le verre doit ensuite être poli, affiné et gravé pour garantir son origine et ses qualités. Cette étape est le surfaçage.

à savoir

Les différents montages de verres

Une fois les verres terminés, il faut les ajuster à la monture choisie par le client pour finir les lunettes. Il existe trois montages possibles :

  • Montage cerclé :  le verre est entièrement encerclé par la monture,
  • Montage Nylor : le verre est maintenu à la monture dans sa partie basse par un fil de nylon,
  • Perçage des verres : pour des lunettes dites « sans monture».

Qui fabrique les verres de Lunettes ?

Ce sont des verriers, spécialisés en optique. Le plus important au monde est franco-italien, il s’agit d’Essilor. Mais il y a bien d’autres grands noms de verriers comme : Bbgr, Hoya, Carl Zeiss, Rodenstock, Shamir, Nikon, Seiko...

Les différents traitements de verres ophtalmiques

Le verre formé aux bonnes mesures et aux bonnes dimensions peut recevoir divers traitements supplémentaires. Ces traitements ont pour but d’améliorer le confort visuel ou la solidité et donc, la durée de vie des verres. Les traitements les plus courants sont le traitement antirayures, anti lumière bleue, antibuée,  antistatique contre la poussière,  antisalissures, sans parler de tout ce qui concerne la teinte du verre elle-même.

Pour comprendre ces traitements et leur utilité : Les traitements des verres de lunettes

Trouver facilement un opticien près de chez soi

Les Opticiens Zero Concession sont des opticiens engagés, d’authentiques professionnels indépendants qui se sont regroupés et qui défendent une éthique professionnelle sans concession, des valeurs communes et des expertises de santé visuelle pointues, dans le véritable intérêt de leurs clients indépendamment des modes, des pressions économiques ou externes.
Avec l'annuaire des opticiens, trouvez l'opticien le plus proche de chez vous.

Voir l'annuaire des opticiens
+ Aa -